Skip links

Le système hormonal

LE SYSTÈME HORMONAL INFLUE SUR NOTRE COMPORTEMENT.

Il existe 2 organes très importants dans le système hormonal : l’hypothalamus et l’hypophyse. Ils sont situés dans le cerveau et interviennent dans la régulation du système nerveux végétatif, dans la sécrétion de neurohormones et dans les fonctions comportementales (comportement alimentaire, dépendance tabagique, stress, rythmes biologiques veille-sommeil, …). Elles secrètent les endorphines. L’hypothalamus produit également en partie la dopamine. L’hypophyse stimule la production d’oestrogènes et de progestérone par les ovaires.

Notre comportement repose sur 4 hormones essentielles :

La sérotonine (hormone du bonheur)

Elle influe sur l’appétit, l’humeur et le sommeil. Un déséquilibre peut engendrer un appétit dépassant les besoins alimentaires, des fringales avec comme conséquence une prise de poids. Elle a un effet anti-dépresseur et procure un sentiment de détente. De récentes études démontrent que la consommation de sucre ou de chocolat augmentent les taux de sérotonine. Ceci expliquerait, chez les personnes anxieuses, l’attirance ou la compulsion vers les aliments sucrés ou le chocolat. Un état dépressif serait lié à un déficit en sérotonine.

Les endorphines (hormones du bien-être)

Libérées notamment par l’effort sportif, elles procurent bien-être, plaisir, calme et sérénité. L’expérience gustative des sucres, des graisses, du chocolat produit des endorphines dans le corps, tout comme la consommation de tabac. En manquer, c’est se sentir anxieux, stressé.

La dopamine (hormone du plaisir)

Un déséquilibre dans les taux de dopamine augmenterait les compulsions, c’est-à-dire l’envie irrépressible de consommer notamment des aliments sucrés ou gras, de fumer, car ces actes augmentent les taux d’endorphines et de sérotonine, procurant ainsi un état de bien-être artificiel.

La mélatonine (hormone du sommeil)

Elle est synthétisée à partir de la sérotonine. Elle joue un rôle fondamental dans la régulation de notre horloge biologique et du cycle veille/sommeil, alors que la sérotonine participerait plus à l’éveil, à l’initiation du sommeil ainsi qu’au sommeil paradoxal. Lorsqu’un dérèglement de la production de mélatonine survient, les facultés d’endormissement sont diminuées et le sommeil est perturbé.

Les déséquilibres fonctionnels du système hormonal seraient ainsi responsables de certains troubles tels que les troubles du comportement alimentaire, la dépendance tabagique, les états anxieux et les troubles du sommeil…

A l’instar de l’acupuncture, l’objectif des séances de Luxopuncture®, en reboostant la production naturelle de ces hormones, est de faire disparaitre ou atténuer fortement ces troubles afin que, par exemple, la personne retrouve un comportement alimentaire équilibré, ressente une diminution de l’envie de fumer, soit plus détendue, ou dorme mieux.

hormones
Système hormonal